Qu’est-ce que le PRADO ?

accompagnement_patientL’Assurance Maladie a mis en place le programme d’accompagnement au retour à domicile après une hospitalisation (PRADO), qui planifie les différentes étapes du processus de soins administrés au patient, pour certains cas précis.

 

Ce programme concerne

  • soit les patients en insuffisance cardiaque,
  • soit les patients ayant subi une chirurgie orthopédique.

1 : Les patients en insuffisance cardiaque

Pour ces premiers, le plan prévoit qu’une infirmière libérale formée spécifiquement aux problèmes cardiaques se déplace chaque semaine au domicile du patient pendant au moins deux mois, pour vérifier l’état de santé du patient et assurer un suivi pour faciliter celui du médecin traitant.

 

2 : Les patients ayant subi une chirurgie orthopédique

Les patients ayant subi une chirurgie orthopédique ont, eux, obligatoirement une de ces six pathologies :  

  • Chirurgie pour rupture de la coiffe des rotateurs
  • Prothèse totale de hanche (hors reprise)
  • Prothèse totale de genou (hors reprise)
  • Ligamentoplastie du croisé antérieur du genou
  • Prothèse de hanche pour fracture du col fémoral
  • Ostéosynthèse fémorale après fracture trochantérienne.

Ce programme prévoit l’intervention d’infirmières libérales (et d’un kinésithérapeute) à domicile. Les soins pratiqués sont les suivants :

  • renouvellement et surveillance des pansements jusqu’à cicatrisation postopératoire (vers J +10 à J +15), dont ablation des fils ou agrafes de sutures
  • réalisation des injections d’anticoagulants
  • réalisation des prélèvements biologiques prescrits ou vérification de leur réalisation

 

Dans le cas où le patient est en situation de dépendance temporaire liée à l’acte chirurgical, sa prise en charge est réalisée dans le cadre d’une démarche de soins infirmiers (DSI) et donne lieu à des séances de soins infirmiers. Ces séances comprennent l’ensemble des actions de soins liées aux fonctions d’entretien et de continuité de la vie visant à protéger, maintenir, restaurer ou compenser les capacités d’autonomie de la personne et la surveillance clinique.

 

Dans tous les cas, la prise en charge du plan PRADO inclut :

  1. la détection de(s) signe(s) d’alerte (douleur, luxation, hématome, thrombophlébite, infection…) et l’information de leur survenue au médecin traitant
  2. la tenue du dossier de soins et / ou de la fiche de liaison
  3. si besoin, la prescription des dispositifs médicaux inscrits sur la Liste des produits et prestations (LPP).

La durée de la prise en charge peut varier d’une dizaine de jours à 4 ou 6 semaines.

 

Cet article vous a été utile ? En cas de question, d’hésitations, n’hésitez pas à réagir sur ce blog, ou sur notre page Facebook « Entre infirmières libérales-par CBA » 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir