C’est décidé, je me lance en libéral… Et maintenant ?

Ce matin, enveloppe en main, vous vous dirigez vers votre responsable, le pas sans doute un peu hésitant. Le contenu de cette enveloppe ? Votre lettre de démission, car ça y est, c’est décidé vous vous lancez dans le libéral ! A quoi les prochaines semaines vont-elles ressembler ? Voici quelques éléments de réponse.

 

 

Sur la page Facebook « Entre infirmières libérales – par CBA », nombreuses sont celles et ceux d’entre vous qui témoignent d’une certaine appréhension au moment de se lancer. Et rassurez-vous, c’est tout à fait normal ! Christelle E. écrit par exemple : « Lettre de démission donnée  […] j’avoue que j’ai un peu d’appréhension… » . La peur du téléphone qui ne sonne pas est un syndrome connu par toutes et tous  après s’être lancé. « Je me suis installée il y a une semaine maintenant, et ce n’est pas la foule ! » nous écrit Céline F. Cette appréhension est légitime. Se constituer une patientèle ne se fait pas du jour au lendemain, cela prendra un certain temps. L’objectif étant bien sûr de réduire cette période d’attente, et l’appréhension qui va avec.

Voici quelques pistes à étudier pour cela :

Je mets toutes les chances de mon côté

Si vous avez donné votre lettre de démission, cela suppose que vous vous soyez auparavant un minimum renseignée sur les conditions d’installation d’une infirmière libérale. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à consulter notre article sur les conditions d’installation d’une infirmière libérale .

Même si vous avez fait le nécessaire, et en attendant de vous constituer votre patientèle, veillez bien à avoir respecté toutes les démarches administratives de l’installation en libéral : validation du diplôme auprès de l’ARS, enregistrement à la CPAM... Pour vous en assurer n’hésitez pas à consulter notre article à ce sujet.

Avant toute chose, gardez surtout à l’esprit, que vous êtes dorénavant votre patron, et que c’est à vous de prendre toutes les décisions.

Je me fais connaitre dans la limite du cadre légal

La publicité est interdite pour les infirmières. Pourtant, vous mourrez d’envie de crier sur les toits que vous existez et que vous êtes disponible ! Rassurez-vous, il existe des moyens légaux pour se faire connaître, qui s’avèreront efficaces si vous les mettez en place consciencieusement.

En voici quelques-uns :

  • J’annonce l’ouverture de mon cabinet dans la presse locale. J’ai le droit à deux insertions consécutives
  • Je me présente auprès des infirmières, médecins, laboratoires et autres  professionnels de santé, pour créer mon réseau professionnel.
  • Je contacte les hôpitaux de mon secteur, les SSIAD, HAD, assistantes sociales…
  • Je me fais connaitre auprès des prestataires de service, sociétés livrant le matériel à domicile
  • Je me présente auprès de la mairie
  • Je m’inscris sur les pages jaunes en fournissant mon numéro de SIRET.

Vous pouvez aussi vous reporter à un autre de nos articles : Comment créer sa patientèle ?

 

Je réfléchis à toutes les opportunités

Une fois que vous avez décidé de vous lancer, il peut se passer un certain temps avant que le téléphone sonne suffisamment pour pouvoir vivre de votre nouveau statut. Ainsi, n’hésitez pas à étudier toutes les opportunités qui s’offrent à vous, et qui vous permettrons de gagner du temps, tout en vous enrichissant de nouvelles expériences.

  • Les remplacements

En attendant de vous constituer votre propre patientèle, vous pouvez commencer par effectuer quelques remplacements. Lorsque vous vous présenterez aux autres infirmières libérales, n’hésitez pas à évoquer avec elles cette possibilité. Vous pouvez aussi chercher des annonces de remplacements près de chez vous, via l’application Job’Infi .

  • Travailler avec un SSIAD ou en HAD

Vous pouvez également envisager de travailler avec ce type de structure : elles fonctionnent selon une convention qu’il vous faudra signer (sachez cependant que le paiement se fait à 50 jours).

 

Je sais patienter

Construire une solide patientèle prend du temps ! Ainsi, même si le téléphone ne sonne guère au début, il est important de ne pas désespérer, de rester mobilisée et motivée et de soigner votre relationnel. Le bouche à oreille est votre meilleur atout !

 

Pour les nouvelles installées, ou celles et ceux qui hésitent encore à sauter le pas, vous pouvez consulter le guide de l’installation pratique de l’infirmière libérale, qui vous détaillera toute la marche à suivre pour réussir votre installation. N’hésitez pas aussi à consulter le témoignage d’autres infirmières, dans cette vidéo.

 

Pour celles et ceux qui sont déjà plus expérimentés avec leur patientèle, apportez-nous votre témoignage sur vos débuts. Ont-ils été difficiles ? Avez-vous ressenti de l’appréhension au moment de vous lancer ? 

 

Commentaires   

 
0 #13 juliette 01-06-2016 13:41
Bonjour Jurgen,

Etablir un contrat vous permet de fixer un cadre légal et des règles entre les deux collaborateurs et peut être bénéfique en cas de désaccord.
Citer
 
 
-1 #12 Jurgen 11-05-2016 18:51
Un contrat est-il nécessaire entre 2 IDEL s'ils ont la meme tournée ? Merci
Citer
 
 
+1 #11 Julia 13-10-2014 21:21
Merci beaucoup.
Je ne cherche pas à m'installer seule, dans l'idéal j'aimerai trouver un cabinet existant pour une association, mais ca semble difficile sans expérience alors je vais essayer de trouver des remplacements. J'ai posté une annonce sur le lien que vous m'avez donné, croisons les doigts !
Citer
 
 
0 #10 Kevin 13-10-2014 10:14
Bonjour Julia,
Si vous vous installez seule, la communication des IDEL pour se faire connaitre est réglementée. Je vous conseille de consulter cet article : installation-infirmiere.fr/... /... . Pour des remplacements, ou des collaborations, vous pouvez effectivement appeler les cabinets de votre région pour connaitre leur besoin. Si vous cherchez des remplacements, je vous conseille de poser une annonce sur l’appli Job’Infi, dont voici le lien : facebook.com/.../...
Citer
 
 
0 #9 Julia 10-10-2014 11:15
Merci pour votre réponse.
J'ai une autre question, comment démarcher les cabinets ? Dois je leur envoyer une lettre de motivation avec un CV ? Ou est il préférable d'aller les voir ou de les appeler ? Je ne sais toujours pas ce que je ferais (remplacements, collaboration ou association)et ma dispo commence le 1er janvier, j'ai une grosse pression et je ne sais pas trop comment m'y prendre.
Citer
 
 
0 #8 Kevin 09-09-2014 09:09
Bonjour Isabel,

Pour s'installer en libéral, vous devez avoir cumulé 3200 heures ou 24 mois de travail effectifs dans un établissement de soins généraux, au cours des 6 années précédant votre demande. A priori vous ne réunissez donc pas toutes les conditions nécessaires. Je vous conseille de consulter cet article qui détaille les conditions d'installation : installation-infirmiere.fr/... /... .
N'hésitez pas aussi à contacter l'ARS ou la CPAM de la région dans laquelle vous envisagiez vous installer, pour peut être obtenir une dérogation, accordée dans certains cas.
Citer
 
 
0 #7 Isabel 04-09-2014 11:50
Bonjour,
Infirmière à l'hôpital pendant dix ans puis directrice de crèche depuis aussi 10 ans, comment faire pour passer en libéral??
D'avance merci de vos réponses
Isabel
Citer
 
 
0 #6 Kevin 19-08-2014 10:19
Bonjour Julia,
Rassurez-vous, vos interrogations sont tout à fait légitimes ! Pour répondre à vos questions, je vous conseille de vous tourner vers l’ARS ou la CPAM de la région dans laquelle vous envisagez de vous installer. Avant de demander votre mise en disponibilité, veillez bien à respecter les conditions de l’installation décrites dans cet article : bit.ly/1kQUrkT . Si vous les respectez, je vous conseille de vous tourner vers un autre de nos articles qui détaille les démarches administratives nécessaires à l’installation : bit.ly/1l9pofu . Bon courage, le jeu en vaut la chandelle ! :)
Citer
 
 
0 #5 Julia 14-08-2014 12:08
Bonjour, je voudrais quitter mon poste dans un EHPAD pour devenir libérale mais je ne sais pas comment monter mon projet.
Je voudrais demander une disponibilité (est ce qu'il y a un préavis à respecter ? quand envoyer ma lettre ? je voudrais partir au 31 décembre), puis je faire les démarches avant que ma dispo soit accordée ? est ce qu'il y aurait un organisme qui pourrait répondre à mes nombreuses questions (comme la chambre des commerces pour les commerçants qui veulent s'installer ?) ? je ne sais pas par où commencer, je ne sais même pas s'il est préférable d'être remplaçante ou de trouver un cabinet, s'il est souhaitable que je fasse un crédit. Bref j'aurais bien besoin d'aide. Merci d'avance.
Citer
 
 
0 #4 Kevin 15-04-2014 10:31
Bonjour Marine,

Je vous conseille de vous rendre sur Job’Infi, une application dédiée à cela, qui fonctionne via Facebook. Vous la trouverez en suivant ce lien : www.facebook.com/.../
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir