Les nouveautés de la formation DPC en 2017

Chaque infirmier libéral doit se former tous les ans, dans le cadre du Développement Professionnel Continu (DPC). Pour cela, des aides sont mises en place.

Rappels sur le DPC

Le métier d’infirmier libéral évolue constamment, que ce soit dans la réglementation, ou grâce aux avancées de la médecine qui propose des prises en charges plus adaptées aux patients. Cela parait donc nécessaire que l’IDEL se forme, chaque année, sur le sujet de son choix, afin de rester à jour sur son métier.

Pour encourager la participation à ses formations et faire en sorte que celles-ci ne soient pas un manque à gagner pour l’infirmier, qui ne dispose pas de congés payés, l’Agence Nationale du DPC (ANDPC) autrefois OGDPC (Organisme Gestionnaire de DPC), prend en charge un certain nombre d’heures de formations.

Les changements pour 2017

En 2016, chaque IDEL avait droit à 4 demi-journées de formations, ce qui pouvait laisser un flou sur le nombre exact d’heures passées en formation.

En 2017, ne sont plus allouées des demi-journées, mais bien des heures de formation : 14 heures pour être précis. L’ANDPC espère ainsi mieux piloter l’enveloppe DPC annuelle.

L’infirmier bénéficiera aussi d’une prise en charge DPC « Tutorat » pour accueillir des infirmiers stagiaires, et une prise en charge DPC « Paerpa », pour un forfait s’étalant sur 3 ans. De quoi encourager ces deux modes d’exercice !

Quelles craintes pour 2017 ?

Le budget de l’année 2016 avait été entièrement consommé dès le mois de septembre, laissant de nombreux infirmiers libéraux sans prise en charge.

Les IDEL craignent donc de revoir ce scénario se produire cette année, et nombreux sont ceux qui entament leurs démarches de formation en début d’année afin de garantir un remboursement par l’ANDPC.

Rappelons, que d’autres prises en charge sont disponibles pour les infirmiers libéraux, comme le Fif-PL ou encore le crédit d’impôts.

Les nouvelles formations

En plus des formations classiques sur les plaies et la cicatrisation ou encore sur la cotation des actes infirmiers. De nouvelles formations voient le jour : les risques liés aux téléphones portables ou encore une formation sur le code de déontologie. Mais d’autres formations plus originales sont désormais proposées comme l’initiation à la méthode Pilates, ou l’hypnose. Il y en a donc pour tous les goûts !

Et vous, qu’avez-vous prévu en 2017 ? Allez-vous profiter du nouveau budget alloué aux infirmiers libéraux ?

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir