S'installer en libéral dans les DOM

Aujourd'hui, beaucoup d'IDEL choisissent de tenter l'aventure Outre-Mer en quête d'un cadre de vie paradisiaque et d'un nouveau style de vie. Mais comment se lancer et quelles sont les conditions de travail ?

L'administration

Pour commencer, même si vous échappez aux températures rigoureuses de l’hiver européen, ce n’est pas le cas des formalités administratives qui vous traquent jusque sous le soleil : déclaration de déménagement à l’ARS de votre nouvelle région, puis à la CPAM et à l’ordre infirmier, sans oublier l’URSSAF pour avoir son nouveau numéro de Siret et la Carpimko. Vous le comprenez, l’administratif représente une grande partie des démarches à entreprendre pour changer de lieu d’exercice !

Le quotidien

Avant de se lancer dans une telle aventure, il faut être sûr que le quotidien dans les DOM va vous convenir car il y a quelques changements à prendre en compte : les journées commencent plus tôt avec certains magasins ouverts dès 6h du matin, et fermés dès 17h.

Concernant le salaire, il n’est pas forcément différent de celui en métropole mais la vie, elle, est plus chère : pour ne pas se ruiner on dit donc au revoir au Nutella et bonjour aux produits locaux !

Le métier

Si vous voulez tenter l’expérience Dom Tom en tant que remplaçante, il faut que vous sachiez que les cabinets rétrocèdent parfois 60% à 70% des honoraires seulement.

Au niveau de votre quotidien administratif, pas de changements, vous retrouverez le même fonctionnement qu’en métropole.

Dernier conseil avant de se jeter à l’eau (turquoise cela dit), pensez bien à vous informer sur l’ile sur laquelle vous envisagez une installation, et contactez des infirmières libérales sur place qui pourront répondre précisément à vos questions !

Et vous, comptez-vous vous installer un jour dans les DOM ?

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir