Bien reprendre son activité libérale

Que ce soit parce que vous avez eu des enfants, ou tout simplement car vous avez exercé une autre activité, vous avez arrêté votre activité libérale pendant une période donnée. Si vous souhaitez aujourd'hui reprendre votre activité d'infirmière libérale, voici quelques conseils et astuces pour s'y remettre tout en douceur !

 

 

Vos obligations légales

Si vous avez arrêté votre activité depuis plus de deux ans, sachez que vous ne pouvez pas reprendre du jour au lendemain. En effet, comme lors d'une première installation en libéral, vous devez vous enregistrer auprès de votre ARS de votre lieu d'exercice afin que l'on puisse vous fournir un numéro ADELI et que vous obteniez ainsi votre CPS.

Par la suite, si vous choisissez de vous installer, vous pourrez vous inscrire à la CPAM pour obtenir des feuilles de soins pré-identifiées et choisir de vous conventionner ou pas.

 

Nos conseils pour redémarrer

Lorsque l’on n’a pas exercé pendant quelques temps, on peut se sentir légèrement…rouillé ! Mais ne vous inquiétez pas, les réflexes et habitudes liés à votre métier reviendront rapidement !

Toutefois, pour que le retour au libéral ne soit pas trop brutal, nous vous conseillons de commencer en douceur, pourquoi pas en tant que remplaçante, seulement quelques jours par semaine. Cela vous permettra de vous remettre en jambe, sans vous engager forcément dans un cabinet et sans devoir vous confronter aux démarches inhérentes à une installation.

Si vous êtes réellement décidée et souhaitez-vous installer coute que coute, nous vous recommandons vivement de ne pas le faire seule et de choisir d’exercer à plusieurs de façon à répartir la charge de travail. Attention cependant à choisir la bonne personne !


Quelques astuces pour tenir sur la distance...

  • Garder du temps pour vous : Ce n'est pas parce que vous reprenez qu'il faut se laisser déborder par votre métier ! Garder un peu de temps libre pour faire ce que vous aimez en dehors du travail.
  • Retrouver les raisons qui vous ont mené à ce métier : Prenez 5 minutes et réfléchissez à ce qui vous a poussé à devenir IDEL. Ce sont ces raisons qui vous feront tenir au quotidien quand vous aurez des doutes.
  • Trouver votre propre rythme : Le préfixe de « libéral » c’est « libre » et en tant qu’IDEL vous pouvez choisir votre rythme et votre charge de travail, n’oubliez pas que c’est vous qui tenez les rênes !

 

Et vous, avez-vous déjà arrêté votre activité? Comment avez-vous repris?

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir