Les cotisations sociales obligatoires d'une IDEL (1/2)

Les cotisations sociales obligatoires d’une IDEL (1/2)Les cotisations sociales sont la bête noire des IDEL. Incontournables pour tout professionnel de santé libéral, veillez à épargner afin de ne pas avoir de mauvaises surprises lors de régularisations !

Nous faisons le point dans cet article sur la cotisation de la Carpimko.

Qu’est-ce que la Carpimko ?

La Carpimko est la caisse autonome de retraite et de prévoyance des professions paramédicales. Elle couvre les 3 régimes de retraite : régime de base, régime complémentaire et régime des praticiens conventionnés (ASV). Egalement, elle couvre un régime de prévoyance : le régime invalidité décès.

La cotisation à l’ensemble de ces régimes est obligatoire !

Quelles démarches lors de l’installation en libéral ?

Il est impératif d’envoyer à la Carpimko une photocopie de votre diplôme et un courrier indiquant la date de début d’activité, et ce dans le mois qui suit votre début d’activité.

En retour, vous recevrez un questionnaire d’affiliation à remplir. Cette affiliation prendra effet le 1er jour du trimestre civil suivant la date du 1er acte réalisé en secteur libéral.

Le calcul des cotisations pour les 2 premières années

Les cotisations de la Carpimko sont calculées sur les revenus professionnels des IDEL. Vos revenus n’étant pas connus lorsque vous débutez votre activité libérale, les cotisations pour la première année d’activité sont donc calculées sur une base forfaitaire. Une régularisation s’effectuera l’année suivante en fonction de vos revenus réels. C’est le cas depuis la réforme de 2016.

Cette régularisation est effectuée sur le régime de base. Nous attirons toutefois votre attention sur le fait que bien souvent, les IDEL ont de mauvaises surprises lors de cette régularisation, car les bases forfaitaires sont très basses par rapport aux revenus réels en général. Un seul mot d’ordre donc : épargnez !

La première année d’affiliation en 2017, le revenu de base forfaitaire s’élève à 7453€. Vous paierez donc :

  • 752€ pour le régime de base
  • 1456€ pour le régime complémentaire
  • 656€ pour le régime Invalidité-Décès
  • et 190€ pour le régime des praticiens conventionnés

Soit un total de 3054€.

Si l’année 2017 est votre deuxième année d’affiliation, le revenu de base forfaitaire s’élève à 10 592€. Vous paierez donc :

  • 1070€ pour le régime de base
  • 1456€ pour le régime complémentaire
  • 656€ pour le régime Invalidité-Décès
  • et 190€ pour le régime des praticiens conventionnés

Soit un total de 3372€.

Si mes revenus réels sont inférieurs aux revenus forfaitaires

Si vous pensez que vos revenus réels seront inférieurs à 7453€, vous pouvez adresser un courrier à la Carpimko dans les 60 jours qui suivent l’appel de la cotisation. Attention : Si votre revenu définitif s’avère être supérieur, vous subirez une majoration de 10% !

Sachez également que si vos revenus sont inférieurs à 4511€, une cotisation minimale de 455€ pour l’année 2017 vous sera tout de même demandée.

Le report de cotisation

Le report de la cotisation des 12 premiers mois peut être accordé sur demande écrite adressée dans les 30 jours qui suivent le premier appel de cotisation. Cette disposition ne peut être accordée plus d’une fois tous les 5 ans, au titre d’un début ou d’une reprise d’activité.

Dates et paiement

Les modalités de paiement sont indiquées lors des appels de cotisations. Veillez à bien respecter ces dates, car tout retard entraine une majoration de 5%.

En 2017, si vos revenus sont supérieurs à 7846€, vous pouvez payer vos cotisations par prélèvement automatique ou par virement bancaire au plus tard 4 jours avant la date d’échéance.

 

Et vous, comment avez-vous fait pour vos premières années d’installation ? Quels conseils donneriez-vous ?

 

Commentaires   

 
0 #41 juliette 30-11-2016 09:27
Bonjour Sinquin,

Afin d'avoir une réponse exacte, nous vous invitons à contacter directement L’URSSAF.
Citer
 
 
+5 #40 Sinquin 08-11-2016 23:46
Bonjour
Je souhaite savoir si dans le cadre de mes declarations de revenus a l'urssaf, je dois déclarer dans la ligne "cotisations sociales personnelles obligatoires hors CSG-CRDS" le montant de mes cotisations "carpimko"
Je cous remercie d'avance
Citer
 
 
0 #39 juliette 24-08-2016 16:00
Bonjour Virginie,

vos cotisations Carpimko sont calculées en fonction de votre revenu réel. Cependant si c'est la première année que vous travaillez les cotisations se basent sur un revenu forfaitaire. Si vos revenus réels sont inférieurs à ce revenu forfaitaire, vous bénéficierez d'un abattement.
Citer
 
 
+1 #38 virginie 14-08-2016 12:44
Bonjour,
Je remplace une IDEL quelques weekends et pendant les vacances donc je suis un peu perdue avec la carpimko...
Ma cotisation est-elle calculée sur le revenu BRUT que me reverse ma collègue ? C'est à dire que si je fais 10 week ends cette année et qu'elle me reverse 500 € par week end (c'est un exemple), je peux bénéficier de cet abattement puisque je gagne moins de 6900€ ? Ou bien je dois déclarer à la carpimko les frais qui me sont imputés comme essence, petit matériel, etc... ? Merci de m'éclairer, je ne comprends rien !
Citer
 
 
-1 #37 juliette 06-05-2016 14:59
Bonjour Alexandra,

Des dérogations sont parfois accordées. Nous vous conseillons de prendre contact avec les différents organismes concernés pour faire votre demande de report.
Citer
 
 
+1 #36 Aurélie 03-05-2016 15:39
Bonjour, je suis actuellement idée en ch à temps plein sur hôpital et en cdi. On me propose du libéral, 2 jours/ mois et avec rétrocession de 15%. On me dit que CA est de 800 à 1000 € par jour. Étant donné toutes les charges annexes ( Carpimko , ursaf, impôt sur revenu, rétrocession ...) est ce rentable pour moi d'accepter?
Citer
 
 
+1 #35 Alexandra 29-04-2016 17:36
Bonjour,
je suis infirmière liberal depuis 10 ans et je souhaite faire des remplacements sur l'île de la réunion durant 1 an minimum. Est-il possible étant donné que mon chiffre va considérablemen t baisser de reporter ou de diminuer mes cotisations n-1 le temps de mon année de remplacement ?
Merci
Citer
 
 
0 #34 juliette 05-04-2016 09:17
Bonjour @B julie,

Comme indiqué dans l'article ci-dessus, les bases forfaitaires utilisées pour le calcul des 2 premières années sont généralement très basses comparées aux revenus réels. C'est pourquoi nous conseillons généralement aux infirmières libérales qui s'installent d'économiser environ 40% de vos gains, afin d'éviter les mauvaises surprises lors des régularisations .
Citer
 
 
+3 #33 juliette 05-04-2016 09:13
Bonjour Jo,

vos revenus n'étant pas connu de l'URSSAF, ni de la CARPIMKO au début de votre activité libérale (même en tant que remplaçante), les cotisations pour les deux organismes sont calculées sur une base forfaitaire, comme indiqué dans l'article ci-dessus. Cependant, pour la Carpimko, si vos revenus sont inférieurs à cette base, vous pouvez les contacter et ainsi bénéficier d'une baisse de votre cotisation.
Citer
 
 
+7 #32 B julie 19-03-2016 14:27
Au secourrrrrrs
Je viens de recevoir un appel de cotisation de la carpimko, qui me parait exorbitant... je suis dans le libérale depuis juillet 2013, en 2014, j'ai fait un bénéfice de 37000€, je cotisais déjà 800€ par mois, et la on me fait un un total de 12950 € pour 2016 + une régularisation de 5110 €. Ce qui m'amène à des mensualité de 2033 €.... Surtout que cette année je viens de monter mon cabinet et que je suis pour l'instant à 9 patients par jour...
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir