La cotation des actes infirmiers

Nomenclature

En tant qu'infirmier conventionné, vous devez respecter des tarifs conventionnels définis par a Nomenclature Générale des Actes Professionnels (NGAP). Ainsi, à chaque fois que vous facturez un soin, vous devez appliquer la bonne cotation afin d'être correctement payé par les caisses et mutuelles. On vous explique tout !

 

Qu'est-ce que la cotation ?

La cotation des actes infirmiers est le classement en une nomenclature des différents soins que vous pouvez effectuer. Cette nomenclature a été créée afin que vous puissiez facturer les actes infirmiers selon leur complexité et le temps qu'ils demandent et que vous puissiez par exemple facturer, en plus des soins, vos frais de déplacement jusque chez le patient.

 

Les bases de la cotation

Le respect de la nomenclature est une procédure qui, dans votre quotidien, peut souvent ressembler à un cauchemar. En effet, si en théorie, l’application de la cotation peut sembler simple, celle-ci se complexifie rapidement dès que vous sortez légèrement des actes les plus courants. Voici quelques bases pour bien comprendre le fonctionnement de la nomenclature.

La NGAP est composée de deux parties :

  • Les conditions générales : ensemble de règles de facturation applicables à toutes les professions de santé conventionnées.
  • La nomenclature des actes médicaux : elle regroupe l'ensemble des actes infirmiers sous forme de liste avec la cotation à appliquer pour chacun.


La codification des actes

Les actes sont tous codifiés en lettres-clés. Ces lettres-clés représentent des valeurs de base des actes. A ces lettres-clés viennent s’ajouter des coefficients, qui dépendent de la complexité de l’acte et qui multiplient la valeur de base de l’acte.

On distingue 3 grandes lettres-clés :

  • AMI pour Acte Médico-Infirmier (perfusions, prises de sang, intraveineuses,...)
  • AIS pour Acte de Soins Infirmiers (soins d'hygiène par exemple)
  • DI pour Démarche de Soins Infirmiers

 Les frais de déplacement et majorations

Vous pouvez, lorsque vous vous déplacez chez un patient, facturer les frais engendrés par le déplacement. Ces frais sont codifiés dans la nomenclature. Tout comme les majorations que vous pouvez appliquer en plus de certains soins, si par exemple vous effectuez l’acte infirmier la nuit ou les jours fériés. Ci-dessous, vous trouverez un tableau de la nomenclature pour ces différents éléments.

Les éléments ci-dessus ne sont qu’une petite partie de la nomenclature, qui comporte également de nombreuses règles et exceptions à suivre et que nous vous invitons à consulter régulièrement. Vous pouvez retrouver la Nomenclature Général des Actes Professionnels complète ici !

Et vous, que pensez-vous de ce mode de fonctionnement ? Arrivez-vous à utiliser facilement la nomenclature ?

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir