Les cotisations sociales obligatoires d'une IDEL (1/2)

cotisations sociales obligatoires des infirmières libéralesDès le début de votre activité libérale, vous devez absolument épargner afin d’éviter de mauvaises surprises lors de la régularisation de vos cotisations sociales, CARPIMKO et URSSAF. Retrouvez ici, exemples à l’appui, les modes de calcul de ces charges les 1ères années (basées sur des revenus forfaitaires), leurs montants suivant votre chiffre d’affaires… Et découvrez également tout sur les démarches administratives, les dates de paiement, les reports éventuels …
Ce premier article  se concentre sur la CARPIMKO. Rendez-vous la semaine prochaine pour tout savoir sur l’URSSAF !



I  La carpimko



1/ Que recouvre la carpimko ?

La carpimko, caisse autonome de retraite et de prévoyance des professions paramédicales, couvre :

  • 3 régimes de retraite : régime de base, régime complémentaire, régime des praticiens conventionnés (ASV).
  • 1 régime de prévoyance : régime invalidité décès.

Vous devez obligatoirement cotiser à tous ces régimes !


2/ Quels documents lui envoyer lors de votre installation ?

Dans le mois qui suit votre début d’activité libérale, vous devez adresser à la carpimko :

La carpimko vous renverra un questionnaire d’affiliation à compléter. Votre affiliation prendra effet le 1er jour du trimestre civil suivant la date du 1er acte réalisé en secteur libéral.


3/ Comment ces cotisations se calculent-elles les 2 premières années ?

Les cotisations carpimko sont calculées sur la base des revenus professionnels. Ces revenus, n’étant pas connus en début d’activité, les cotisations sont calculées, pour vos 2 premières années d’activité, sur une base forfaitaire, puis recalculées et régularisées sur le 1er semestre de votre 3ème année d'activité. La régularisation est effectuée uniquement sur votre régime de base ! Attention aux mauvaises surprises lors des régularisations des 3ème et 4ème années ! Les bases forfaitaires sont très basses par rapport aux revenus réels !

En effet, les revenus forfaitaires, pris en compte arbitrairement pour le calcul de vos cotisations s’élèvent à :

  •   6 911€ pour la 1ère année d’activité 2012, soit une cotisation de 2 739€
  • 10 548 € pour la 2ème année 2012, soit une cotisation de 3 058€.

La ventilation de ces cotisations, pour un début d'activité, se fait comme suit :

  •  La cotisation du régime de base est proportionnelle aux revenus professionnels, avec 2 tranches. Chaque tranche est affectée d’un taux de cotisation:


    Ainsi, pour les 2 premières années :
    6 911€ × 8,6% = 594€ (pour la 1ère année) et 10 548 × 8,6% = 907€ (pour la 2ème année).
    Si vous avez des revenus supérieurs à 30 916€, vous payez un taux de cotisation de 8% sur 30 916€ et un taux de cotisation de 1,6% sur la partie excédant cette limite.

  • La cotisation du régime complémentaire comprend une part forfaitaire et une part proportionnelle aux revenus compris entre 25 246€ et 144 046€ (taux de 3%).
     
  • La cotisation de l’ASV (Avantage Social Vieillesse) est à la fois forfaitaire (184€) et proportionnelle, calculée sur la base du plafond annuel de la Sécurité Sociale (11€ en 2012).
     
  • La cotisation invalidité-décès est forfaitaire.

Les cotisations sont calculées au prorata temporis, en fonction de votre date en début d'activité.


Cliquez ici pour accéder à un exemple concret sur le calcul des 4 premières années de cotisation carpimko



4/ Si vous estimez que vos revenus réels seront inférieurs aux revenus forfaitaires ?

Si vous pensez que vous serez en-dessous de 6 911€, vous pouvez solliciter la CARPIMKO par écrit,  dans les 60 jours suivant l’appel de la cotisation. Votre régime de base sera ramené à 159€ et vous restez toujours redevable des cotisations des autres régimes. Attention : Si votre revenu définitif s’avère être supérieur à 6 911€, vous subirez une majoration de 10% !



5/ Report des cotisations carpimko ?

En ce qui concerne le régime de base, vous pouvez reporter vos cotisations sociales des 12 premiers mois d’activité dès la régularisation de celles-ci, soit en n+3. Le report de paiement peut être étalé sur une durée maximale de 5 ans, sans majoration de retard. Votre demande doit être faite dès réception de l’appel de cotisation et avant l’échéance.


6/ Dates de paiement?

Vous pouvez payer vos cotisations mensuellement (sur 10 mois) ou semestriellement avant le 31 mars et le 30 septembre. Tout versement non effectué à échéance entraîne une majoration de retard de 5%.


Suite à toutes ces informations que vous pouvez compléter également avec le sitewww.carpimko.fr, vous allez pouvoir, dès le début, bien gérer votre budget afin de vous préparer au mieux aux montants assez élevés des régularisations !

Commentaires   

 
0 #14 Kevin 17-07-2014 15:39
Bonjour Anne-Claire,

La carpimko est une cotisation obligatoire quel que soit la durée du travail ou le chiffre d’affaires. L’URSSAF envoie systématiquemen t dès l’inscription un courrier à la carpimko. Vous n’avez donc aucun recours. De plus, faites attention aux indemnités de retard qui peuvent très vite s’avérer élevées ! Enfin, si vous n’êtes plus remplaçante, pensez à faire votre radiation, sinon vous risquez de rencontrer les mêmes mésaventures l’an prochain.
Citer
 
 
0 #13 Anne-Claire 16-07-2014 11:49
Bonjour, j'ai travaillé 4 mois comme infirmière libérale remplaçante en 2013 et la carpimko me demande presque 3000 euros de cotisations (mon chiffre d'affaire était loin d’être astronomique ! )

Je n'ai donc pas voulu m'affilier et payer ces 3000 euros. J'ai donc eu le plaisir de trouver un huissier devant ma porte me réclamant cette somme. Que puis je faire ?

Merci de vos réponses.
Citer
 
 
0 #12 Kevin 18-06-2014 15:10
Bonjour Clémence,

Effectivement, même pour 3 mois, vous devrez vous acquitter des cotisations carpimko. De plus, vous devrez être inscrite à l’ONI, avoir une responsabilité civile professionnelle , une AGA, ainsi qu’être inscrite à l’URSSAF.
Citer
 
 
0 #11 Clémence 18-06-2014 12:49
Bonjour,

Actuellement en congé sabbatique, je vais exercer un remplacement de trois mois au sein d'un cabinet libéral, avant de reprendre mon emploi salarié. Compte tenu du cout élevé des cotisations carpimko, suis je obligée de m'affilier? Merci d'avance pour votre réponse
Citer
 
 
+1 #10 Kevin 19-03-2014 14:14
Bonjour Jemin,
Les charges sociales sont calculées en fonction de votre chiffre d’affaires, et ne dépendent pas du contrat d’exercice ou du type d’installation. Pour savoir si vos cotisations vont augmenter, c’est à vous de voir si votre chiffre d’affaires sera plus élevé qu’auparavant ou pas.
Citer
 
 
0 #9 Jemin 15-03-2014 21:17
Bonjour, je suis infirmiere liberale en remplacement. On me propose une collaboration (j aurais donc mon tla) pour 1 à 2 jours par semaines. Je voudrais savoir si je devrais cotiser plus qu'avant.
Merci pour votre reponse
Citer
 
 
0 #8 Kevin 13-02-2014 09:32
Bonjour Karren,

Effectivement, si vous vous installez en libéral, même pour 2 ou 3 jours par mois, vous devrez payer toutes les cotisations sociales. C’est à vous de calculer si cela en vaut la peine, compte tenu du montant de celles-ci.
Citer
 
 
0 #7 karren 07-02-2014 15:03
Bonjour,
Je travaille à temps plein en 12h,ce qui me permet de faire du liberal pendant mes repos.
J'ai trouvé un contrat de remplacemen,t de 2 à 3 jours par mois,c'est ma première expérience en liberal
À voir et lire tout les forums,beaucoup pense que cela ne vaut pas le coup au vu des cotisations élevées
Que me conseillez vous et comment calculer le pour ou contre
Merci
Citer
 
 
0 #6 Barbara 27-12-2013 11:24
Bonjour Fabien,
Nous vous conseillons de vous rapprocher de votre AGA pour leur faire part de la situation.
Nous portons toutefois à votre attention la nécessité de déclarer votre cessation d'activité
- dans les 30 jours auprès de l'URSSAF,
- dans les 60 jours auprès des impôts et
- immédiatement pour la CFE (au risque d'y être soumis en 2014 pour l'année entière).

Une fois la cessation d'activité enregistrée et votre 2035 établie, vous ferez parvenir les revenus à déclarer auprès de l'urssaf et de la carpimko pour le calcul des charges. N'oubliez pas en outre de modifier votre statut professionnel auprès de l'ARS et de l'ordre infirmier, ainsi que de modifier ou supprimer vos contrats d'assurance.
Citer
 
 
0 #5 Fabien 23-12-2013 13:05
Bonjour,
Je voudrai savoir ce qu'il se passe au niveau des cotisations si je travaille 9mois dans l'année en remplacement idel jusqu'à fin décembre et retourner en janvier à l'hosto.
Les cotisations sont elles régularisées les jours qui suivent ou vais je avoir une régule la deuxième et troisième année ? Et donc garder le compte pro pendant 2 ans...
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir