Comment êtes vous rémunérée lors de votre congé maternité ?



Le congé maternité est un des sujets qui vous préoccupe le plus lors de votre installation et qui suscite donc de nombreuses questions. Pas d'inquiétude, il existe des solutions pour vous permettre de maintenir vos revenus pendant cette période.


 

ALLOCATION MATERNITE PAR LA CPAM


1/ Indemnité journalière forfaitaire


Lors de votre congé maternité, vous pouvez demander à votre CPAM de percevoir une indemnité journalière forfaitaire dont le montant est de 49,81 € par jour. Celle-ci vous sera versée uniquement si vous cessez votre activité professionnelle pendant au moins 8 semaines dont 2 semaines avant la date présumée de l’accouchement. Vous devez donc adresser à la CPAM une attestation sur l’honneur de tout arrêt d’activité et un certificat médical.

En cas de naissances multiples, d’état pathologique résultant de la grossesse ou de l’accouchement et d’hospitalisation du nouveau né, vous pouvez prolonger cette période d’indemnisation, à votre demande, par 1 ou 2 périodes supplémentaires de 15 jours consécutifs.
En cas de grossesse pathologique, la CARPIMKO peut vous verser des indemnités journalières à compter du 91ème jour d’arrêt d’activité.

La durée du congé maternité varie selon le nombre d’enfants que vous attendez et le nombre d’enfants à charge. Voici un petit tableau récapitulatif avec le montant total des indemnités (janvier 2012) :



2/ Allocation forfaitaire de repos maternel

En plus de cette indemnité, vous pouvez recevoir une allocation forfaitaire de repos maternel. Celle-ci permet de compenser la diminution de votre activité professionnelle et elle est versée sans condition de cessation d’activité. Son montant, au 1er janvier 2012, est de 3 031 €, versé en 2 temps : la 1ère moitié, à la fin du 7ème mois de grossesse, et la 2ème moitié, après l’accouchement. Pour en bénéficier, n’oubliez pas d’adresser à la CPAM une attestation d’accouchement.

 

ASSURANCE PERSONNELLE PREVOYANCE (CONTRAT MADELIN)

Vous pouvez souscrire en plus une assurance personnelle prévoyance. Celle-ci vous couvrira un arrêt de travail, lié à un accident ou une maladie, en dehors du congé légal de maternité. Par exemple, si vous êtes arrêtée pour raison médicale avant les 6 semaines légales précédent l’accouchement, ce contrat d’assurance vous permettra de toucher des indemnités journalières jusqu’au début du congé légal de maternité. Mais attention, aucune assurance personnelle prévoyance ne vous indemnisera durant le congé légal de maternité. C’est uniquement la CPAM qui vous versera des prestations durant ce congé !
Le choix d’un bon contrat de prévoyance est donc essentiel !

 

EXONERATION URSSAF ET CARPIMKO ?

Vous pouvez demander à l’URSSAF de suspendre ou de diminuer vos mensualités si votre arrêt correspond à un trimestre civil. Vous devez donc lui communiquer votre estimation du bénéfice de l’année en cours, au jour de votre arrêt. L’URSSAF accepte une marge d’erreur de 30% maximum, sinon vous subissez une pénalité de 10%.

Pour la CARPIMKO, l’exonération du trimestre pour accouchement a été supprimée dans le cadre de la réforme du régime de base et est remplacée  par 100 points supplémentaires (décret du 30 janvier 2012).

Avec toutes les solutions que nous venons de voir et un peu d’épargne avant l’arrêt de votre travail, vous pouvez vivre cet heureux évènement en toute sérénité !

Commentaires   

 
-1 #40 laura 09-03-2016 17:26
Bonjour,
Je souhaite me lancer dans le libéral en remplacementl j ai entammé les demarches administratives et j attends mon autorisation de remplacement de l ars d ici quelques jours.
Je viens cependant d apprendre ma grossesse :-). Je compte tout de meme poursuivre mon projet. Pouvez vous me dire si en tant que remplacante et etant tombé enceinte avant meme le début de mes remplacements je pourrais prétendre à l indemnisation journaliere de la cpam et repos maternel. Et si pour toutes les prevoyances il faut necessairement 1 an de filliation pour pouvoir pretendre a une indemnisation en cas d arret avt le congé légal. Merci je panique un peu.
Citer
 
 
0 #39 Kevin 22-10-2015 15:57
Bonjour @David,

A priori vous pouvez bénéficier des deux types d’indemnités étant donné que vous cotisez aux deux régimes.
Citer
 
 
0 #38 David 04-10-2015 00:00
Bonjour, je suis infirmiére liberale remplacante (environ 4 à 5 jours par mois) et infirmiére du secteur privé à temps plein... Aprés un RDV à la CPAM lors de mon installation en tant qu'IDEL Remplacante on m'avait dit que si grossesse après avoir travaillé 30 jours en libéral je pouvais cumuler les indemnités journalières du libéral et du secteur privé... ou en êtes vous? Pouvez me confirmer ce que m'a dit la CPAM, ou bien c'est informations sont-elles erronées? Merci de votre réponse.
Citer
 
 
0 #37 Kevin 17-07-2015 13:57
Bonjour Capucine,

Vous pouvez faire votre demande dès maintenant. L’allocation forfaitaire est versée en 2 temps : la moitié après le 7ème mois, et le reste après l’accouchement.
Aussi, comme le précise l’article ci-dessus, vous pouvez bien demander à l’URSSAF et la Carpimko de suspendre ou de diminuer vos mensualités. Vous trouverez les détails dans le paragraphe « Exonération URSSAF et Carpimko ? » de l’article.
Citer
 
 
0 #36 capucine 10-07-2015 18:39
Bonjour, j'ai déclaré ma grossesse à la cpam avant le 3è mois, pour percevoir les indemnités journalières durant mon congé mater mais, quand faire la demande pour l'allocation forfaitaire repos maternel ? Et aussi, comment peut-on suspendre les prélèvements :sigh: urssaf, carpimko, impots durant son congé maternité ? ? Merci
Citer
 
 
0 #35 Kevin 11-03-2015 11:19
Bonjour Laurie,

Normalement, la demande de perception de l’allocation doit se faire avant le 3ème mois de grossesse. Vous pouvez tout de même essayer de contacter la CPAM pour voir si vous pouvez être susceptible de la percevoir.
Citer
 
 
+1 #34 laurie 11-03-2015 08:22
bonjour je ne savais pas que l'allocation forfaitaire de repos maternel existai .. j'ai accouché le 24 janvier 2015 ai-je encore droit à cette allocation??
Citer
 
 
0 #33 Kevin 23-02-2015 13:51
Bonjour Elodie,

Votre compte professionnel servira à établir votre 2035, dans laquelle toutes les recettes et les dépenses liées à votre activité doivent y être recensées. C’est pour cela que les indemnités CPAM doivent apparaître dans votre compte professionnel.
Citer
 
 
0 #32 elodie 18-02-2015 14:20
bonjour

je suis IDEL remplaçante et actuellement enceinte de 7 mois passé! Je passe bientôt en congé mater. La CPAM va me donner des indemnités. J'ai entendu dire qu'il fallait les mettre sur le compte pro. Mais je ne comprends pas bien pourquoi (en fait, j'avais prévu de l'argent de côté pour les charges) Non pas que je suis contre, ein...C'est juste que je voudrais qu'on m'explique! merci d'avance
Citer
 
 
0 #31 Kevin 17-12-2014 08:45
Bonjour Lisa,

Dans votre cas, il serait préférable que vous utilisiez celui qui sera le plus avantageux pour vous en termes d’indemnités perçues. Prenez le temps de relire votre contrat de prévoyance.
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir